Bienvenue dans le Paris des Merveilles, un Paris qui n’est ni tout à fait le nôtre, ni tout à fait un autre...

Nous sommes en 1911, et on se croirait dans le Paris de la Belle Époque. En y regardant de plus près, la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des dragons allument les lampadaires et une ligne de métro rejoint Ambremer, la capitale du pays des fées... Car il y a maintenant plus d’un siècle que la découverte de l’OutreMonde - le monde des fées - a changé le cours de l’histoire. Désormais, les hommes et les peuples merveilleux - gnomes, elfes, ogres et autres - vivent ensemble avec plus ou moins de bonheur. Les magiciens ont pignon sur rue et, à Paris plus qu’ailleurs, les enchantements sont quotidiens.

On ne présente plus l’auteur du Paris des Merveilles ou des Lames du cardinal. Grand prix de l’imaginaire en 2002, lauréat du Prix Imaginale 2005 et auteur de nombreuses sagas à succès, il est certainement l’un des plus grands auteurs fantasy de sa génération en France, où sa saga Haut-Royaume se vend actuellement à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Il fait d’ailleurs partie du club très privé des auteurs francophones à se vendre aux États-Unis, trônant à présent aux côtés des maîtres du genre. En plus de l’adaptation en bande dessinée de son fameux cycle de fantasy uchronique Le Paris des merveilles, prévu prochainement, Pierre Pevel nous offre un spin-off totalement inédit dans cet univers. Pour cet ambitieux projet transmédia, c’est le dessinateur virtuose Étienne Willem qui a la périlleuse mission de traduire en image un univers déjà bien implanté dans l’imaginaire collectif de milliers de lecteurs.

| Contactez-nous |